L'association des Amis de Chantoiseau et du Bois de l'Ours

ata_30-couvata_29-couvata_31-couv

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire en ligne A Tire d'Aile - Juillet 2018

 

logo de l'association des C'est en souvenir de leur sœur Edith qui, à l'âge de 19 ans, mourait de tuberculose pulmonaire dans un sanatorium d'Alsace en 1925, qu'elles pensèrent à édifier pour les infirmières atteintes de cette maladie une maison où celles-ci pourraient, après guérison, se réentraîner au travail. La rééducation professionnelle qui fût, par la suite, un souci majeur des médecins, était donc, dès l'origine, dans la pensée des Fondatrices.

Ce sanatorium pour infirmières était prêt à recevoir ses premières malades le 28 Septembre 1933, deux ans après la pose de la première pierre. Mademoiselle Madeleine SELTZER en fut la directrice jusqu'en 1946, années difficiles voire tragiques de la guerre 1939-1945. A la suite d'un accident de la route blessant grièvement Eveline SELTZER, Madeleine SELTZER quittera Chantoiseau et ne sera pas remplacée en tant que directrice, la loi exigeant un médecin directeur à la tête d'un sanatorium. Mais l'esprit qu'elle a su créer dans cette maison a été maintenu par les différents successeurs.

Des dates marquantes soulignent cette continuité :

  • 1963 : 30e anniversaire de Chantoiseau.
  • 1983 : 50e anniversaire de Chantoiseau.
  • 1984 : remise de la Croix de la Légion d'Honneur à Mademoiselle Madeleine SELTZER.

Le projet d'une postcure voit le jour le 22 Mai 1960 et abritera les formations professionnelles pendant les années florissantes de la réinsertion sociale des tuberculeux et autres malades pulmonaires : élèves infirmières, aides-soignantes, sténo-dactylo-correspondancières, aides-comptables. Puis les élèves infirmières auront leur propre école à Briançon, les autres élèves en formation professionnelle réintégreront Chantoiseau quand la postcure deviendra en 1971 " Chantesoleil " , maison recevant en convalescence des membres des caisses de cadres ( femmes uniquement).

  • 2009 : après la fusion des centres médicaux de Chantoiseau et du Bois de l'Ours en 2008, les Amis de Chantoiseau sont devenus "Amis de Chantoiseau et du Bois de l'Ours".

A tous et à toutes qui connaissez une des maisons de la Fondation Edith SELTZER, nous vous présentons les " Amis de Chantoiseau et du Bois de l'Ours" :

L'année même où Chantoiseau ouvrait ses portes, Mademoiselle Suzanne ABARNOU, assistante sociale, créait une association qui vient en aide aux malades les plus déshérités. Cette association voit le jour le 25 juin 1937, Mademoiselle ABARNOU en est la présidente jusqu'en 1988. Le but des " Amis de Chantoiseau et du Bois de l'Ours" est de maintenir des liens entre les malades et la maison où ils, elles, ont retrouvé santé, joie de vivre, et noué de solides amitiés. Grâce aux cotisations recueillies, elle aide matériellement les anciens et anciennes malades en difficulté en leur envoyant un secours de "dépannage".

Le but de l'Association est aussi d'aider aux activités des animateurs et par tout geste de solidarité vis à vis de personnes en difficulté au cours de leur séjour ou de leur formation que lui signalerait l'équipe de direction.

Les Amis de Chantoiseau et du Bois de l'Ours seront heureux de vous accueillir parmi eux et de vous rencontrer lors d'une Assemblée Générale de l'Association se tenant annuellement à Briançon en juin.

A chaque parution du bulletin de l'association "A Tire d'Aile", nous l'adressons aux "Amis", ce qui les mets au courant de la vie de la Fondation.

Le bureau de l'Association

Bulletin d'adhésion à l'association des "Amis de Chantoiseau et du Bois de l'Ours"