IMG_8239Une semaine pour parler des aidants

La journée nationale des aidants se déroule début octobre 2019, partout en France.
Dans les Hautes-Alpes, les partenaires travaillant auprès des aidants ont décidé de faire une semaine entière dédiée aux aidants du 30 septembre au 5 octobre.
L’objectif ? Communiquer et faire parler des aidants.

Programme de la semaine des aidants

Programme de la semaine

Lundi 30 septembre : Animation à Briançon et Guillestre autour du thème « Aidant : ma santé physique, c’est important » (atelier cuisine et atelier pour bouger)

Mardi 1er octobre : Savines-le-Lac, temps d’échange entre les professionnels et les aidants familiaux : « Être aidant au quotidien : quelles ressources sur le territoire ? », « Être aidant : le droit au répit ».

Mercredi 2 octobre : Gap, « Être jeune et aidant », « Être parent d’enfants en situation de handicap et aidant ».

Jeudi 3 octobre : St Bonnet en Champsaur, « Être aidant d’une personne atteinte de maladie psychique ou de la maladie d’Alzheimer », « Être aidant : prendre soin de sa santé et conserver le lien social ».

Vendredi 4 octobre : Laragne et Serres, « Être aidant : prendre soin de sa santé et conserver le lien social » – Ateliers bien-être pour les aidants, café des aidants

Samedi 5 octobre : Gap, «  Reconnaitre les aidants » – théâtre forum, expositions, retour sur la semaine.

Les partenaires

L’APF France handicap, la Fondation Edith Seltzer, l’UNAFAM, le collectif Acoumpagna, l’ADMR, la Mutualité Française, France Alzheimer, France Parkinson, l’association Bien chez soi, le CODES 05, le Département des Hautes-Alpes… se sont réunis pour que cette semaine soit festive et permette au grand public de savoir qui sont les aidants, voire de se reconnaître aidant…

Qui sont les aidants ?

Des parents du jeune enfant, aux enfants de parents en perte d’autonomie, les situations « d’aidance » sont multiples, concernent tous les âges de la vie, et s’appliquent aux conséquences de la maladie, du grand âge, du handicap congénital ou acquis, de l’accident.
Nous sommes bien entrés dans une phase de compréhension fine, nuancée, de la diversité des situations que recouvre le chiffre de 11 millions d’aidants en France.

Quelles sont les actions possibles ?

Si les pouvoirs publics apportent des réponses en termes de droits et de prestations pour compenser la perte ou le manque d’autonomie qui découlent de ces situations, c’est en revanche sur les territoires que peuvent se construire les réponses de soutien, de conseils, de solutions pour les proches aidants.
Le territoire de l’aidant, c’est le lieu où il vit, travaille, se déplace, participe à la vie économique et sociale… C’est donc bien « ici » que peuvent et doivent se construire des solutions de proximité.

Photo : réunion de préparation de la semaine avec les partenaires

Contact presse : Marie Christine HOLLANDER, Responsable de communication

Tel : 04 92 25 58 06 – 06 83 20 36 02    Courriel : qualitecom@fondationseltzer.fr