FrançoisBach, Christiane Pilet et Benoît NautréLes 13, 14 et 15 juin, le Conseil d’Administration de la Fondation Edith Seltzer s’est réuni à Briançon et a profité des festivités organisées comme chaque année à cette époque. C’était aussi un moment chargé d’émotion avec la présentation du nouveau directeur général, Benoît Nautré  qui arrive le 1er juillet et succède à François Bach qui part à la retraite.

 Départ du Dr François Bach

En poste depuis 1995, le  Dr François Bach a annoncé son départ en retraite au Conseil d’administration depuis un an, permettant ainsi de recruter le nouveau directeur général dans les meilleures conditions.

De 2 services (Centre médical et formation) en 1995, la Fondation abrite, en 2019, 19 nouvelles activités qui répondent aux besoins de la population  : accueil de jour Alzheimer, Foyer pour adultes handicapés, Centre de soins en addictologie, appartements de coordination thérapeutique, résidence sociale, CADA, Maison d’enfants à caractère social, hôpital de jour, centres de santé dans la vallée de la Guisane…

La Fondation est aujourd’hui le premier employeur privé des Hautes Alpes avec 450 salariés.

Devant le personnel réuni en assemblée et les administrateurs, il a déclaré qu’il avait toujours trouvé que son premier rôle était d’être un animateur, permettant aux équipes d’être créatives et réactives, même si le travail est souvent exigeant.

Christiane Pilet, Présidente  l’a remercié, avec beaucoup d’émotion, du travail accompli avec pugnacité et l’entier soutien de tout le conseil.

 Benoît Nautré, nouveau directeur général

Benoît Nautré arrive des Hauts de France où il dirigeait une clinique. Son parcours professionnel l’a amené à Marseille, Nantes, Vannes, Toulouse mais aussi en Auvergne et à l’étranger (Europe centrale et orientale puis Afrique). Il a été principalement directeur dans des structures sanitaires, médico-sociales et sociales. En Auvergne il a dirigé un centre de lutte contre le cancer. Il est passionné par l’action de service public, complètement dans la continuité de l’état d’esprit de l’actuel DG. Ils s’étaient déjà rencontrés lors d’une visite de certification coordonnée par François Bach dans son établissement de Vannes et avait apprécié le dialogue qu’ils avaient pu avoir sans savoir qu’ils se retrouveraient un jour.

Le thème de sa thèse, lors de son doctorat en gestion, portait sur la construction du sens dans l’univers médico-social et hospitalier : qu’est ce qui fait qu’un projet marche, que les salariés y adhèrent ? Il s’est aussi investi dans la recherche et a été à plusieurs reprises maître de conférences à l’université.

Sa femme étant originaire des Hautes Alpes, il est particulièrement heureux de venir s’y installer.

La pluralité des activités de la Fondation l’intéresse, il salue la capacité visionnaire que ses dirigeants ont pu avoir et il dit être fier de prendre la succession de François Bach, partageant sa ligne de développement et son optimisme.

 Photo : de gauche à droite Dr François Bach, Christiane Pilet (Présidente), Benoît Nautré