Le lieu où s'est déroulé l'accident

Lundi 7 octobre 2019

Un problème technique est survenu sur un chantier jeudi 3 octobre : lors du coulage d’une dalle, une entreprise spécialisée de travaux a déversé, consécutivement à un problème technique sur son installation, une quantité de résidu de liquide de chape béton dans le ruisseau du Réguignier.

 L’accident

Le camion intervenant était composé de 2 bacs : l’un contenant un sable très fin et le liant, l’autre contenant de l’eau. Un malaxeur est normalement chargé de mélanger le contenu de ces deux bacs. Un caillou l’a bloqué. Afin de vidanger le malaxeur suite à ce problème, l’ouvrier a posé une bâche sur le sol. La partie du mélange qui s’est retrouvé sur la bâche a été évacuée dans une benne extérieure. Une partie du résidu liquide s’est déversée dans le ruisseau.  Cela a entrainé une pollution et la mortalité de saumons de fontaine.

La Fondation n’était pas au courant de la pollution.

Intervention de l’Agence Française pour la bio-diversité

Stéphane Boyer, inspecteur de l’environnement de l’agence française pour la bio-diversité d’Embrun est intervenu ce lundi et a mené des investigations. Des prélèvements ont été faits.

A la demande de la Fondation, l’entreprise responsable a fourni la fiche de données de sécurité du produit déversé.

Une réunion a été organisée à l’initiative de la Fondation avec l’entreprise. M. Boyer a pu s’y joindre. Il a été rappelé à l’entreprise qu’elle aurait dû immédiatement prévenir la Fondation ainsi que les autorités concernées. M. Boyer a constaté qu’il n’y avait pas d’augmentation nette du ph de l’eau. La pollution a dû être soudaine, rapide et limitée. Le faible débit du Réguignier (20 l/seconde) a amplifié le phénomène. Il a observé qu’il n’y avait pas de dépôts dangereux. Il a constaté la présence de poissons et d’invertébrés (larves vivant sous les cailloux). Il a tenu des propos rassurants, estimant que la pollution n’avait probablement pas atteint la Guisane.

La Fondation, très engagée dans le développement durable, déplore cet accident qu’elle a notifié à la Direction Départementale des Territoires.